Rêveries et Langueurs

Rêveries et Langueurs

Histoire de la Nouvelle Calédonie

Les premiers hommes peuplant la Nouvelle-Calédonie débarquèrent il ya 1500/2000 ans.

1774 James Cook découvre une grande île alors qu'il se dirige vers la Nouvelle-Zélande.Il la baptise "New Caledonia" et y séjourne quelques temps en cotoyant des tribus mélanésiennes.

En 1853, sous le règne de Napoléon, la France prend possesion de l'île par l'entremise de l'amiral Febvrier-Despointes. La découverte de richesses minières permet d'entrevoir de formidables perspectives de développement.

Cuivre, cobalt et nickel contribuent au décollage économique de l'île.

De 1864 à 1894, 22 000 condamnés sont envoyés au bagne en Nouvelle-Calédonie.

En 1894, le gouverneur Feillet transforme l'île en colonie d'immigration où, sous contrat, des indiens malabars, Vietnamiens et Javanais arrivent pour l'exploitation minière. Ceci explique la grande diversité ethnique du peuplement actuel.

La seconde guerre mondiale marque un tournant dans l'histoire de l'île. Elle est projetée en avant-poste dans le conflit du Pacifique et s'ouvre ainsi au monde moderne. L'île découvre l'abondance et la socièté de consommation au contact des GI.

De 1968 à 1972 "boom" du nickel.

Dans les années 80, la difficle période des "événements" débouchent en novembre 1988 sur un projet commun connu sous le nom d'Accords de Matignon

En 1998, les Calédoniens approuvent, lors du référendum du 8 novembre, la signature de l'Accord de Nouméa qui instaure un véritable pacte de stabilité pour 20 ainsi qu'un statut de la plus grande autonomie au sein de la République.



16/08/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres