Rêveries et Langueurs

Rêveries et Langueurs

Nébuleuse

Un bruit sourd qui résonne

Tel un tonnerre qui tonne

Un corps lourd engourdi

Et cette force qui fuit

Chaque geste qui coûte

Et s'installe le doute

Une ruche qui bourdonne

Tel un son monotone

Une désir, une prière: une île,

Pour être tout à fait tranquille

Un nid, un refuge : un lit

Pour qu'on oublie qui je suis

Une femme qui au sommeil s'agrippe

Pour oublier cette vilaine...GRIPPE



17/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres